• Tenue des cahiers CM

    Bon, après avoir corrigé quelques cahiers fort mal tenus, je remets au goût du jour mes étiquettes "travail cochon!".

    Une gommette dorée orne chaque page bien écrite et présentée. Les élèves adorent, oui oui, même les grands dadets de CM2. Et gare à moi si j'oublie !

    Mes petits porcelets viendront désormais signaler que les grosses ratures bien appuyées, les pages cornées ou déchirées, les opérations qui s'entrecroisent et autres cochonneries ne sont pas de mise sur les cahiers, non mais alors!!!

    Si vous les voulez, cliquez sur le goret !

    Tenue des cahiers

     

     

    Enregistrer

    « L'expansion industrielle au XIXème sièclePour un cheval égaré »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Avril 2015 à 17:12

    Bon, bah comme j'ai le même problème, je clique sur le goret wink2

    2
    Mercredi 1er Avril 2015 à 21:30

    Hi hi ! Tu vas voir, ils rient jaune avec "Porcinet" sur leurs cahiers...

    3
    natalquena
    Jeudi 2 Avril 2015 à 00:12
    natalquena

    Bonne idée. J'en ai marre de corriger des torchons ! Ca pourrait être une idée de tampon encreur. Il est vraiment très mignon, ce p'tit cochon. Peut-être un peu trop, d'ailleurs... J'en connais qui vont faire exprès de raturer, rien que pour avoir un joli Porcinet.  arf

    4
    Jeudi 2 Avril 2015 à 20:37

    C'est une bonne idée le tampon ! Je vais me faire plaisir...Merci natalquena.

    5
    Lundi 6 Avril 2015 à 18:45

    Vous me rassurez, ce n est pas que chez moi... 

    6
    Lundi 6 Avril 2015 à 18:48

    Heureusement que non Dgedie... Et pourtant, s'ils veulent arriver à relire leurs notes au collège et au lycée  il va bien falloir qu'ils apprennent !

    7
    Mouais...
    Mercredi 8 Avril 2015 à 00:23

    Pour tout vous dire, je faisais une fixette sur le soin, l'écriture, jusqu'à ce que je rencontre celui qui allait devenir mon mari. Il m'a avoué avoir ressenti une maltraitance considérable avec toutes les mentions "travail de cochon" qu'il a subies dès la maternelle. Effectivement, tout ce qu'il écrit est très brouillon, voire illisible, mais je reconnais que ma belle écriture ne m'a pas amenée aussi loin que lui qui est astrophysicien.

    8
    Mercredi 8 Avril 2015 à 14:17

    Le commentaire de Mouais m'amène à préciser ce que j'appelle un "travail cochon" et je l'en remercie !

    Pour moi, il n'est pas question de belle écriture ou d'écriture "pattes de mouches" pour rester dans les images animalières. Les élèves qui ont des écritures peu lisibles, ça me dérange uniquement parce que je ne peux pas les lire et que ça rend la correction compliquée. Mais, si je leur explique mon problème, ils font généralement attention (mais pas toujours). Je n'exige pas non plus que la date soit écrite à x carreaux de la marge, soulignée en rouge s'il vous plait etc... Je pense qu'un cahier c'est avant tout un outil de travail que les élèves doivent s'approprier et j'essaie de leur apprendre à le faire.

    Par contre, le petit cochon vient souligner la page ornée de gribouillis, de gros pâtés d'encre du stylo qu'on vient de démonter, les pages à moitié trouées à force de ratures bien appuyées, les tonnes de Blanco... J'explique également que lorsqu'on produit un écrit qui doit être lu , en l'occurrence moi, un autre élève ou eux même, il est important qu'il puisse l'être !

    Je pense que tenir un cahier c'est un apprentissage, dont j'ai moi-même bénéficié car, quand je regarde mes cahiers (gardés par ma mère) tout tachés d'encre violette (je vous parle d'un temps où on apprenait au CP à écrire au stylo à  plume Sergent Major...), je me dis que j'ai bien progressé...

    9
    Mercredi 8 Avril 2015 à 15:18

    Hi hi hi faudrait que je scanne certains cahiers de ma classe.

    C'est fou le nombre d'enfants à qui ont fini de conseiller un petit bilan chez l'ergo... (si la famille a les moyens, car cela coûte un bras)

    10
    Mercredi 8 Avril 2015 à 18:54

    Le commentaire de Mouais m'interpelle .... Moi aussi je fais bien la différence entre l'écriture et le soin. Je pense qu'il faut aussi gérer au cas par cas. Il y a des élèves qui, malgré leur bonne volonté, ont beaucoup de mal à rendre un travail soigné. Et il y a ceux qui se laissent aller et qui s'en moquent, disons-le. Ces derniers, il faut les booster et en étant plus exigeant avec eux, ils progressent. J'ai un élève cette année qui à la rentrée écrivait vraiment très mal, qui raturait, qui bâclait, je lui ai plusieurs fois fait refaire son travail, et je l'ai félicité au fur et à mesure pour ses efforts .... que de progrès accomplis depuis ! Pour ceux qui ont du mal, il faut y aller plus doucement, en effet, je m'en voudrais de traumatiser un de mes élèves.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


/*curseur*/ Sparkly Smiley Star /*flèches haut bas droite*/